EVENTS & CONFERENCES

  • Television on cell phones

    June 06 2007, 08:30 - 08:30
    Location: AmCham France

    Patrick Raude, who is a member of ARCEP's executive board, has held a number of top positions in the French administration in both the telecom and media fields, including acting as adviser to prime minister Raffarin on media issues, and director of the DDM (Direction du développement des médias).  Mr. Raude is extraordinarily well placed to speak on convergence issues, and will address the subject of TELEVISION OVER MOBILE TELEPHONES, including television services on "3G" UMTS phones and television services using future DVB-H technology.
     
    Below is Mr. Raude's biography. 
     
    Né en 1965, ancien élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications, agrégé de l’université en économie et gestion, Patrick Raude est titulaire d’un diplôme d’études comptables et financières, d’un diplôme d’études approfondies en gestion publique et d’un magistère de gestion.
    Chef du bureau des communications mobiles (1992-1995) puis du bureau des communications fixes et multimédias (1995-1996) à la direction générale des postes et télécommunications au Ministère de l’industrie et des télécommunications, il rejoint, en janvier 1997, l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) où il est adjoint au chef du service licences et interconnexion jusqu’en octobre 1997.
    Adjoint au chef du bureau budget du secteur public audiovisuel et subventions du secteur du cinéma puis chef du bureau énergie, chimie, industrie, commerce et artisanat, sidérurgie à la direction du Budget au secrétariat d’Etat au Budget jusqu’en novembre 2001, il est ensuite chargé de la mission pour la modernisation financière de l’Etat de novembre 2001 à mai 2002.
    Administrateur civil depuis le 28 avril 2002, Patrick Raude intègre le cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, en juillet 2002 au poste de conseiller technique médias et cinéma puis conseiller technique médias, cinéma, affaires postales, régulation des communications électroniques avant d’être nommé, en mars 2005, directeur du développement des médias.